Interventions de traitement du Chancre Coloré à Carpentras

Environnement

Dans le cadre d’une convention entre Carpentras et la FDGON 84, qui lutte contre la prolifération des organismes nuisibles dans le Vaucluse, un contrôle de l’état des platanes a été réalisé sur la commune. Ils sont effectués pour des raisons environnementales mais aussi de sécurité. Un arbre atteint par le chancre coloré peut à tout moment tomber et blesser un passant.

La lutte contre le chancre coloré est rendue obligatoire par l’arrêté ministériel du 22 décembre 2015 et l’arrêté préfectoral du 17 septembre 2018.
Les platanes malades de la Ville sont répartis 3 foyers : hippodrome, allées Jean Jaures et boulevard Alfred Rogier  
Quand le chancre coloré est constaté le règlement de voirie prévoit d’abattre et dévitaliser ou dessoucher les platanes de la zone infectée. Il s’agit des platanes atteints et leurs voisins dans un rayon de 35 mètres minimum dans le but de stopper la progression de la maladie.  
Par conséquent, 40 platanes devront être abattus : 9 à l'hippodrome, 22 sur les allées Jean Jaures, 9 sur le secteur du boulevard Alfred Rogier.
L'intervention se réalisera entre les 11 et 22 février ou bien, si les conditions météorologiques ne sont pas favorables, entre le 25 février et le 8 mars, sauf les vendredis, jour de marché. Dans la continuité de cette intervention une nouvelle arborisation sera effectuée avec des micocouliers et des tilleuls. Le même nombre d’arbres sera replanté.  
L’abatage des arbres touchés par le chancre coloré est une mesure radicale, elle est toutefois la plus efficace.  
Nous sommes conscients de la perte pour la Ville de Carpentras que cause l’abattage des platanes, nous ne pouvons toutefois prendre aucun risque pour la sécurité des carpentrassiens. Pour que le cadre de vie carpentrassien reste le plus agréable, 40 arbres seront replantés en lieu et place des platanes.