Kolorz d’hiver éclectique et électronique !

Culture - Loisirs

Début mars, les amateurs d’électro se sont retrouvés à l’Espace Auzon pour la 6e édition du Kolorz d’hiver, événement qui sonne l’arrivée du printemps ! Retour sur ces deux soirées !

Le Kolorz d'Hiver en images

Anticiper la soirée à l’Inguimbertine

Le public avait rendez-vous à partir de 18h à l’Inguimbertine pour une nouvelle session des « Apéros digitaux » spéciale musique assistée par ordinateur en partenariat avec le Kolorz et la Gare numérique ! Les amateurs de musique électronique ont ainsi pu assister à une conférence de design sonore animée par la Gare Numérique.

À 19h, le DJ Scan X a présenté l’histoire des musiques électroniques en France et dans la région et a diffusé quelques uns de ces morceaux. La radio locale Raje était présente pour enregistrer et rediffuser cet échange dans son émission dédiée à l’électro Comment et avec quel matériel créer son propre home studio ?

C’est la question à laquelle Scan X a ensuite répondu jusqu’à 21h, face à un public de curieux.

La crème de la crème de l’électro

Vendredi 6 mars, 21h, l’Espace Auzon est prêt à accueillir le public du Kolorz, amateurs de musique électronique ou aficionado du festival.

À 21h Diese et GSD ont commencé à chauffer le public du festival avec un électro dansant sur des rythmes de percussions. Camion Bazar et La Mamie’s les ont suivi avec leur set Drum Pad Thai, festif loufoque et qui a pris d’assaut l’Espace Auzon pendant près de trois heures ! Le public était alors prêt pour accueillir Kosme, là pour en découdre, avec un set incisif qui a conduit les festivaliers jusqu’à 3h et la tête d’affiche du jour, Pan Pot. Le duo berlinois a emmené le public jusqu’à l’allégresse grâce à sa musique puissante clôturant avec panache ce premier soir de festival.

Un deuxième soir pour enfoncer le clou

Les festivaliers étaient encore plus nombreux le deuxième soir de ce Kolorz d’hiver. C’est Blum, l’Avignonnais, qui a inauguré la scène du jour avec un DJ set aux influences techno parfait en ouverture de soirée. Nure a ensuite continué d’étonner le public avec sa musique aérienne.

Pour son retour sur la scène du Kolorz, Voltaire était accompagné de Lo Pagani pour un set « astral » comme le premier aime se définir avec un grand nom de l’électro locale. Arrivé d’Amsterdam pour le Kolorz, le grand Patrice Baumel a offert un show éblouissant aux festivaliers, qui n’arrivaient pas à le laisser partir, et préparé le public à accueillir comme il se doit Adriatique. Le duo suisse a proposé aux festivaliers un set planant euphorique et dansant.

C’est enfin Antigone qui a clos ce week-end de festival avec un nouveau passage sur la scène du Kolorz. Les deux soirs, vous avez pu profiter de l’afterwork « Apéro ! » qui a continué toute la soirée avec la présence du stand « Good Food Avignon » pour vous restaurer, d’un photocall, d’une friperie et de vinyles en plus de la buvette bien sûr !

Sommaire du magazine 162 - Mai Juin 2020