Portrait : Anne-Cécile Célimon-Paul

Jeunesse - Sport - Culture - Culture et Loisirs

Anne-Cécile Celimon-Paul est très attachée à la Ville de Carpentras. Son poste de Chargée de Mission à la Commission du Film Luberon Vaucluse lui permet de " vendre " cette destination pour des tournages internationaux. Découvrons la plus amplement dans le portrait de cette édition.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis arrivée à Carpentras en 6e, j'ai donc fait mes périodes collège et lycée ici. Ensuite, je suis partie faire des études d'histoire (je suis même devenue médiéviste et régisseuse dans un musée). Carpentras a toujours été mon Graal, j'ai toujours voulu y revenir. J'ai mis beaucoup de temps mais maintenant que j'y suis, j'y reste.

Vous êtes chargée de mission pour la Commission du film Luberon Vaucluse, quelles en sont les missions ?

Elles sont au nombre de trois :

  1. Faciliter les tournages en faisant des pré-repérages, aider à obtenir les autorisations, assister à la recherche de main-d'œuvre locale (acteurs, figurants, techniciens, etc.),
  2. Accompagner les scénaristes et auteurs-réalisateurs avec de l'aide au développement de projets et de la mise en réseau,
  3. Faire la promotion du Vaucluse en tant que lieu de tournage.

Notre but ultime est de créer de l'emploi dans la région.

À quoi ressemble une journée type à votre poste ?

Je vais faire bien évidemment de la paperasse, c'est obligatoire ! Pour équilibrer, je pars en repérage deux jours par semaine pour emmagasiner des lieux intéressants à proposer. Il faut aussi aller à la rencontre de producteurs, faire son réseau, rencontrer des techniciens... Dernièrement je suis partie à Mumbaï avec Roselyne Bachelot, la Ministre de la culture, pour tenter de séduire les producteurs de Bollywood.

Là, je rentre de Cannes, il y avait beaucoup moins de monde que d'habitude mais les conversations ont été intéressantes. Il m'arrive d'avoir des missions très précises qui demandent pas mal de recherche. Par exemple, l'autre jour on m'a demandé de trouver un lieu avec un sol argileux qui craquèle... C'est assez spécifique, il faut bien connaître la région.

Il m'arrive aussi d'organiser des castings pour trouver des acteurs ou des figurants. D'ailleurs la Ville de Carpentras est très pratique pour ça, la Mairie est très réactive et nous facilite beaucoup la vie. Pour info, j'annonce les castings sur le Facebook de la Commission si vos lecteurs sont intéressés...

Des projets à venir ?

Nous allons bientôt accueillir le tournage d'une série américaine. Les Britanniques sont également très intéressés par la région mais, avec le Brexit, tout est plus compliqué maintenant.

Plus d'infos sur filmvaucluse.fr