Inguimbertine, chantiers et évènements dédiés au public

Événements grand public, bibliothèque, travaux, chantier des collections : l’hôtel-Dieu est une fourmilière où travaillent des dizaines de personnes avec pour unique but de permettre à un public nombreux d’accéder à une offre culturelle incroyable.

Le chantier des collections

Alors que le musée prend forme, les restaurateurs s’affairent pour rendre tout leur éclat aux différentes oeuvres qui y seront exposées.

De nombreux tableaux, environ 60, ont été transférés au Centre Interdisciplinaire de Conservation et de Restauration du Patrimoine (CICRP) à Marseille.

Tout autant de tableaux seront restaurés dans les locaux de l’Inguimbertine ou dans des ateliers de restauration.

Actuellement, Christine Évrard travaille sur la restauration de sept tableaux du peintre carpentrassien Denis Bonnet et datant duXIXe et début du XXe siècle. Ces tableaux ont été décrassés, les vernis et repeints (peinture ajoutée lors d’une précédente restauration) retirés. À cette étape, le lien entre l’équipe de conservation du musée et les restaurateurs est très fort pour ajuster la restauration à l’histoire de l’oeuvre, faire la distinction entre les repeints et repentirs (l’artiste décide d’ajouter des éléments à son oeuvre).

7
tableaux
ont été restaurés cet automne au sein même de la bibliothèque-musée.

Transfert des périodiques

 

Le travail d’organisation et transfert de périodiques de l’Inguimbertine historique vers l’hôtel-Dieu est un travail colossal et quasiment achevé. Il a été réalisé par les équipes de l’Inguimbertine et le centre technique municipal. 

Cela représente près d’un kilomètre de rayonnages classés, organisés et transférés au rez-de-chaussée de l’hôtel-Dieu dans la salle des compactus.

Des évènements grand public

Pour les journées du Patrimoine, des familles sont venues profiter du lieu lors de visites guidées et d’ateliers, animés par l’Atelier musée Colophon, dans le grand hall des Donatifs.

L’atelier des « gros mots » a permis aux plus jeunes de s’initier à la création d’une affiche, grâce à des caractères d’imprimerie. L’atelier papier marbré a permis aux créatifs de laisser libre cours à leur imagination.

Momiji Koyo c’est la célébration de l’automne au Japon et l’occasion pour l’hôtel-Dieu de participer à l’événement carpentrassien en proposant une conférence et un atelier sur l’art de porter le Kimono. 

SOMMAIRE