La majorité municipale

Vive Carpentras !

La majorité municipale

Novembre-Décembre 2019

Il y a 494 ans que la foire de la Saint-Siffrein existe à Carpentras. Elle fait partie de notre identité et elle offre un lieu de rencontre pour tous les Comtadins qu’il faut encourager et développer. Vous l’avez sûrement constaté, depuis plusieurs années en France, les foires sont concurrencées par les nouveaux modes de consommation et cela nous oblige à repenser la Saint-Siffrein. Avec l’achat du terrain en contrebas des Platanes, nous avons enfin la possibilité de replacer la foire à son emplacement historique sur les Platanes et sur le nouveau parking Saint-Labre. Ce retour à la tradition va avoir des conséquences très pratiques. La première, et sûrement la plus importante, l’ensemble des parkings de la Coulée Verte sera accessible pendant toute la durée de la foire. Avec plus de 1000 places disponibles, notre ville pourra enfin respirer pendant ces quelques jours. Avec les nouvelles mesures de sécurité, la foire du 27 novembre se déroulera uniquement sur la moitié du tour de ville, de la rue porte de Mazan à la rue porte de Monteux. Ce tracé permettra aux véhicules de circuler librement sur la partie nord. Nous aurons donc dès cette année une foire nouvelle qui ne bloquera pas toute la ville et qui retrouvera son emplacement historique. Les 29 et 30 novembre au soir des animations musicales auront lieu dans l’espace gourmand pour offrir un lieu de sortie nocturne et favoriser les valeurs de convivialité et d’échange qui caractérisent la Saint-Siffrein.

Septembre-Octobre 2019

Depuis 2014, vous pouvez lire dans cette tribune de la majorité notre expression sur les dossiers importants pour notre ville. Cette rubrique est également l’occasion pour nous, de rétablir de nombreuses vérités bien souvent oubliées ou déformées par les opposants.
Ce droit à l‘expression est encadré par la loi du 27 février 2002 sur la démocratie locale et, la Municipalité ne peut contrôler le contenu des articles publiés dans le cadre de ces tribunes. Cette règle est également valide en période pré-électorale.
Nous sommes entrés depuis le 1er septembre 2019 dans cette période et la loi autorise l’opposition à utiliser cette rubrique comme moyen de propagande électorale sans possibilité pour nous de répondre aux erreurs ou aux mensonges que vous pourriez y lire. Le Conseil d’Etat a tranché en ce sens le 7 mai 2012 (requête n°353536). L’opposition pourra donc écrire de fausses vérités en toute liberté sans que nous puissions vous informer en retour. Nous le regrettons mais c’est la loi, elle doit être respectée. Nous savons que vous saurez distinguer le vrai du faux.

Juillet-Août 2019

Vous avez pu constater depuis quelques semaines que les travaux sur le terrain en contrebas du parking des platanes ont commencé. Ce terrain va permettre à notre ville de disposer d’un nouvel espace couvert à 30% par un verger, afin de lutter contre la chaleur, et de presque 300 places de parking pour augmenter le station-nement à proximité du centre-ville. Ce nouveau parking permettra également de conserver des places lorsque des manifestations sont organisées sur les platanes. Enfin, la foire Saint Siffrein reprendra sa place historique et permettra de dégager 1000 places de parking sur la Coulée Verte, y compris le 27 novembre.
Cet été est également l’occasion de réaliser de nombreux travaux dans les écoles et nous poursuivons notre plan «école numérique» pour connecter toutes les écoles de la ville à la fibre optique et installer des vidéo-projecteurs interactifs dans toutes les classes. L’éducation est une de nos priorités et nous serons bien-tôt la seule ville du Vaucluse avec un équipement de ce niveau là. Nous pourrons tous en être fier pour nos enfants.
L’entretien courant de notre ville est également au centre de nos préoccupations avec de nombreux chantiers concernant l’assainissement sur le nord de la ville ou des rénovations de voirie qui seront réalisées dans les semaines qui viennent. Notre ville est notre bien commun, nous voulons continuer à agir, autant sur la proximité que sur des équipements structurants qui vont rayonner Carpentras et nous rendent attractifs.

Mai-Juin 2019

Lors de notre grande consultation « Carpentras Demain » vous avez été nombreux à répondre pendant la cérémonie des vœux le 9 janvier, dans le cahier de doléance ou encore via l’enquête téléphonique.  Même si nous ti-rons un premier bilan de cette consultation dans ce magazine, cette grande boîte à idée n’est pas fermée et vous pouvez encore contribuer sur le site demain.carpentras.fr.
Si vous êtes majoritairement satisfait des animations proposées, vous avez clairement insisté dans vos messages sur la nécessité d’accroître encore l’offre de stationnement dans notre ville. Malgré certaines rumeurs, nous vous réaffirmons que les deux grands parkings de notre ville (Jean Jaurès et Coulée  Verte) resteront gratuits comme l’ensemble du stationnement à Carpentras. Si des zones bleues sont mises en place c’est uniquement en raison de la constatation régulière de voitures ventouses qui nuisent aux habitants et aux clients des commerces qui cherchent des places. Carpentras est aujourd’hui la seule ville du Vaucluse, et probablement bien au-delà, à offrir le stationne-ment. C’est un avantage pour le pouvoir d’achat des carpentrassiens que nous entendons préserver.
En 2019, nous allons réaliser un nouveau parking de presque 300 places sur le terrain « Rey » en bas des platanes et nous allons lancer les travaux du parking souterrain de l’observance. Ces travaux prennent la suite des nouveaux parkings place Terradou et à côté de l’ancienne gare.

Mars-Avril 2019

Lors de la cérémonie des vœux à la population, le 9 janvier dernier, nous vous avons présenté la nouvelle dynamique que nous souhaitons impulser pour Carpentras en construisant avec vous le devenir de notre ville.
La première étape de ce projet fut réalisée lors de la soirée des vœux avec les briques à compléter et nous avons ainsi pu recueillir plus de 200 propositions. La deuxième étape est toujours en cours avec le site web demain.carpentras.fr où vous pouvez continuer à apporter votre contribution.

En parallèle, nous avons mandaté la société Elabe pour réaliser une enquête téléphonique afin de pouvoir donner la parole à toute la population et pas seulement à celles et ceux qui ont l’habitude faire entendre leur voix.

Dans quelques semaines, nous vous ferons un bilan de toutes ces actions et nous continuerons cette démarche ouverte sur les projets du parking Jaurès et du lieu de vie situé derrière la porte d’Orange.
Chaque jour de notre mandat est dédié à Carpentras et il en reste encore plus de 380 avant les prochaines élections où vous serez appelés à décider de la prochaine équipe chargée d’animer et de faire vivre notre commune.

D’ici là, nous vous invitons à participer à cette démarche pour le Carpentras de demain, car la démocratie ne se résume pas à des élections, elle doit s’exercer au quotidien.

Janvier-Février 2019

Cette nouvelle année s’annonce comme une nouvelle étape pour Carpentras. Après 10 ans de transformation pour rattraper nos retards en infrastructures et en services (rocades, train, bibliothèque, ...) il est temps de préparer l’avenir et de consolider ce qui fait notre force et notre identité. Comme nous le disons depuis de nombreuses années, Carpentras n’est plus, et ne doit jamais redevenir, une belle endormie, une ville dortoir au service du bassin économique d’Avignon.Cette ambition, nous la partageons avec de nombreux élus de notre agglomération et nous agissons pour développer des entreprises et donc des emplois à Carpentras. Si vous empruntez la rocade sud jusqu’au marché-gare,vous pouvez constater que les usines se construisent et que de nombreuses embauches ont déjà eu lieu .Cette année, après l’ouverture de « Ma première usine » (5 usines « clés en main » chemin de St Gens), le château Durbesson sera rénové pour créer une nouvelle pépinière d’entreprises : « Mon premier bureau » et favoriser ainsi la création d’activités. Carpentras est une ville à la campagne, à la qualité de vie que beaucoup de personnes nous envient. Si nous avons encore de nombreuses choses à rénover- cela est bien normal dans une ville de notre taille - nous sommes résolument au travail pour embellir notre ville et vous la rendre encore plus agréable. Nous vous souhaitons une très belle année 2019

Novembre-Décembre 2018

Être élu(e), c’est avant tout une responsabilité vis à vis de ses concitoyens et savoir faire bon usage des deniers publics qui sont confiés à la mairie. 

 

La bibliothèque Inguimbertine est un bon exemple de l’usage utile et nécessaire de l’argent public. À notre arrivée en 2008, la bibliothèque d’alors ne disposait pour les adultes que d’une cinquantaines de mètres carrés et la bibliothèque jeunesse faisait à peine plus de superficie dans de vieux bâtiments préfabriqués chauffés avec un poêle d’un autre siècle.

 

Nous avons très vite revu le projet de « Pôle Culturel » qui aurait fini par coûter aux alentours de 100 millions d’euros et endetter notre ville de façon irrationnelle. À la place de ce projet « fou » nous avons mis en route et suivi à chaque étape le chantier actuel de l’Inguimbertine qui a vu sa première tranche ouvrir le 4 novembre 2017. Ce sont vos élus qui ont fait ce choix.

 

Depuis, vous êtes plus de 150 000 visiteurs à y être entrés, plus de 10 500 abonnés, au lieu de 1 800 auparavant. 30% de ces abonnés résident en dehors de Carpentras et notre jeunesse fréquente assidûment ce lieu en représentant 32% des abonnés. Voilà un bon exemple d’action publique efficace avec un équipement utile qui fait la fierté de notre ville.

 

Certain(e)s dans les oppositions fanfaronnent en revendiquant des succès, des aides imaginaires sur tel ou tel dossier. Reste le réel, les faits, et au final les votes en conseil municipal. Ils sont publics et nous vous invitons à venir y assister.

Septembre-Octobre 2018

Notre ville a depuis deux mois un nouveau Maire en la personne de Serge Andrieu qui était précédemment adjoint aux travaux, à l’urbanisme et aux affaires juridiques. Nous tenons à saluer le travail effectué par Francis Adolphe à la fonction de Maire et de Président de la CoVe depuis respectivement 10 et 4 ans. Nous avons eu l’honneur de travailler avec lui pour transformer Carpentras et redonner ses lettres de noblesse à notre ville. C’est cet objectif que nous poursuivons toujours sous la conduite de Serge Andrieu. Vous nous avez fait l’honneur de nous confier les responsabilités municipales en 2008 et 2014 et nous serons fidèles aux engagements que nous avions pris devant vous. Fidélité, continuité et efficacité, voici nos valeurs à votre service. La tranche 1B de l’Inguimbertine à l’hôtel-Dieu va ouvrir prochainement et le chantier de la tranche 2 commence, les travaux de doublement de la rocade sud ont démarré depuis quelques semaines et nous œuvrons pour commencer le plus vite possible les travaux des parkings de l’Observance et du terrain Rey. La CoVe avance bien pour les travaux du marché-gare et la future déchetterie route de Velleron entrera bientôt en travaux. Nous sommes au travail et nous vous remercions du soutien que vous nous apportez pour améliorer sans cesse notre ville. Bonne rentrée à toutes et à tous !

Juillet-Août 2018

Les oppositions « FN numéro 1 » et « FN numéro 2 » s’adonnent en cœur à la critique du Maire. Ces critiques, toutes en nuances et en arguments concrets, prouvent une fois de plus que ces opposants ont plus de facilité sur les attaques personnelles que sur les propositions concrètes. Crier « démission » matin, midi et soir est bien plus simple que de travailler sérieusement sur les dossiers de notre ville.

Pour être très clair, il y a bien un Maire à Carpentras et toute une équipe municipale élue en mars 2014 pour un mandat de 6 ans. Il a bien un programme, validé dans les urnes par les Carpentrassiennes et les Carpentrassiens, qui sera appliqué jusqu’au terme de ce mandat en mars 2020. Pour être encore plus clair, l’agitation publique et politicienne d’un conseiller municipal, intercommunal et départemental (quel cumul pour un seul homme !) n’est en rien une argumentation juridique crédible et fondée.

Nous sommes 26 femmes et hommes siégeant dans la majorité municipale pour faire avancer Carpentras avec des projets et des réalisations concrètes au service de tous. Nous ne revendiquons aucun autre « parti » commun que celui de notre ville que nous aimons et que nous servons au quotidien. C’est avec la conviction profonde que le travail accompli et futur est mené pour le bien des habitants de Carpentras, et uniquement pour eux, que nous sommes, chacun dans nos délégations, à votre service.

Mai-Juin 2018

La liste Front National de 2014 a explosé en deux groupes d’égale importance depuis maintenant plusieurs mois.

Face à cette concurrence à l’extrême droite, nous sommes étonnés de voir la qualité des arguments avancés en Conseil Municipal. Pour le groupe de Monsieur Julien Langard, seul présent lors des conseils, il ne faut pas rénover le Pous du Plan mais le détruire totalement. Il oublie de dire qu’il y a 432 logements dans ce quartier et qu’ils n’appartiennent pas à la mairie. Belle appropriation du droit de la propriété ! À l’inverse et de façon très concrète, nous avons décidé de garantir l’emprunt du propriétaire pour enfin rénover tout le quartier et rendre les appartements plus confortables.

Autre « proposition », de la part de ce nouveau groupe d’opposition décidément très «concret» : Lors du vote du gel des taux d’imposition pour la 9ème année consécutive, la proposition irréaliste serait de baisser les taux et ce bien sûr, tout en maintenant les subventions, les rénovations des routes, les travaux dans les écoles et l’entretien du patrimoine. Ces élus semblent ignorer que la dotation générale reçue de l’Etat est passée de 4,6 millions d’euros en 2014 à 2,6 millions d’euros en 2018. Si nous avons « serré » le fonctionnement dans les services sans baisser l’investissement, il est irrationnel de penser baisser les impôts sans supprimer des investissements importants comme l’Inguimbertine ou la rénovation du centre-ville.

Mars-Avril 2018

Fin 2017, suite à de nombreuses arrestations effectuées par le commissariat, des opérations de police ont eu lieu dans des secteurs bien connus. Nous tenons à saluer ces fonctionnaires de police qui, par la qualité de leur travail, ont rappelé la loi à certains qui s’en étaient affranchis. Dès lors, la nature ayant horreur du vide et comme à chaque opération de police efficace, nous vivons plusieurs épisodes liés au trafic de drogue. Il ne faut pas oublier que ces délinquants peuvent commettre leurs méfaits car il y a des consommateurs qui, bien souvent, ne résident pas dans les quartiers où se déroulent les ventes. À chaque fois que cela a été nécessaire, les agents de la police nationale de Carpentras, accompagnés de leurs collègues d’Avignon et soutenus par ceux de la police municipale, sont intervenus rapidement. Face à ces faits, toute récupération politicienne est indécente.

Nous dénonçons ceux qui deviennent "complices d’intérêts" de ces actes de délinquance en voulant les exploiter politiquement. Si la police n’arrête pas assez de monde à leurs yeux, ils disent : "elle est inactive et protège les délinquants". Si la police fait son travail et intervient fermement dans certains quartiers, ils disent : "c’est la preuve que nous vivons dans une ville dangereuse". À ce jeu politicien, les démagogues et les populistes espèrent être toujours gagnants. Si nous entendons parler de ces faits divers et de ces arrestations, c’est bien parce que la Police est active et qu’elle fait son travail.

Janvier-Février 2018

2017 fut une année bien remplie pour notre ville et notre territoire ; l’ouverture de l’Inguimbertine à l’hôtel-Dieu avec en un mois plus de 17 000 visiteurs et 10% de la ville déjà abonné, le lancement de la fin de travaux de rénovation du quartier de la gare avec la place Terradou et l’avenue Wilson, et encore la présentation de notre nouvelle marque économique territoriale « La Provence Créative ». Depuis bientôt 10 ans, nous travaillons sans relâche pour l’évolution positive de notre ville. Améliorer ce qui va, changer ce qui ne va pas et modifier durablement son image. On ne peut jamais être satisfait de tout, mais seuls les « grincheux » s’opposent en bloc. Souvenons-nous, en 2008 : pas de rocade, pas de train, moins de commerces en centre-ville, une antique salle polyvalente, une bibliothèque de 50m2 et de nombreuses rues pleines de trous. Alors certes, il reste encore beaucoup à faire pour rattraper notre retard, mais Carpentras s’est relevée rapidement et se bonifie. La fréquentation lors de la 10e édition des Noëls Insolites vient, une fois de plus, le prouver.

De nombreux projets vont entrer en phase de chantier ; la rénovation de l’ancienne gare, du marché-gare, la tranche 2 de l’hôtel-Dieu, le parking de l’Observance, la création d’une déchetterie pour ne plus aller à Caromb ou ailleurs et bien d’autres projets toujours positifs pour Carpentras.

En ce début 2018, nous vous souhaitons une très belle année, une bonne et chaleureuse année pour vous et votre famille.

Novembre-Décembre 2017

Le quartier de la gare a commencé sa dernière mutation pour achever la rénovation complète de cette partie de la ville, avec les travaux de l’avenue Wilson et de la place Terradou. La bibliothèque-multimédia est maintenant ouverte et le musée est en travaux pour encore deux bonnes années.
Au niveau de l’agglomération, nous travaillons au développement économique avec la rénovation complète du marché-gare dont la rénovation du château Durbesson et de l’ancienne SICA Edelweiss qui seront transformés respectivement en bureaux et en usines pour les jeunes entreprises. Nous n’oublions pas tous les gens qui fréquentent ce site très tôt le matin. L’ancienne gare de Carpentras abritera bientôt le projet de « la gare numérique », actuellement en phase d’étude technique. Tous ces changements s’opèrent avec les entreprises de notre territoire, unifiées au sein de la marque « La Provence Créative ».
Ces investissements sont conduits en respectant notre promesse de ne pas augmenter les taux des trois taxes locales : habitation, foncier bâti et foncier non-bâti et cela malgré la très forte baisse des dotations d’État que nous avons connue.
Face à ces projets porteurs d’avenir pour notre ville, l’opposition s’oppose et se déchire. Certains conseillers Front National ont même annoncé qu’ils ne siègeraient plus lors des conseils municipaux à plus de deux ans et demi des prochaines élections... Cela montre leur irrespect pour celles et ceux d’entre vous qui leur ont accordé leurs suffrages et leur manque d'implication dans la vie de notre cité. Quelques soient leurs raisons, déserter leur mandat est irrespectueux pour les Carpentrassien(ne)s.
En cette fin d’année, nous continuons notre travail pour faire rayonner notre ville au bénéfice de toutes et de tous. Nous vous souhaitons une très belle fête de la Saint Siffrein et de très belles fêtes de fin d’année avec les 10 ans de notre festival « Noëls insolites » qui accueille de plus en plus de monde même au-delà des frontières du Vaucluse !

Septembre-Octobre 2017

Les tribunes des listes municipales d’opposition sont souvent truffées d’erreurs plus ou moins volontaires sur la gestion de la mairie et sur notre ville. Il serait trop long de dénombrer le nombre de chiffres erronés publiés sur ces espaces mais la loi nous oblige à imprimer sans modifications ce que l’opposition nous envoie. Cela est normal en démocratie. 

Il est toutefois fatiguant de voir les mêmes mensonges se répéter de tribune en tribune. Non, la ville n’est pas endettée et proche de la faillite. Non, nous ne construisons pas des logements pour gagner les élections mais bien parce que la demande est forte et qu’une famille avec 2 enfants, gagnant moins de 45 000 euros par an, est éligible au logement public. 

Encore une fois, la ville ne connaît pas d’augmentation de la délinquance. Pour être très factuel : en comparant les 6 premiers mois de l’année 2016 à ceux de l’année 2017, le nombre d’actes passe de 484 en 2016 à 388 en 2017. Soit cette année, 13,17 actes pour 1000 habitants alors que la moyenne nationale, en zone police, se situe au delà de 40 actes pour 1000 habitants. 

Notre ville est belle, depuis bientôt 10 ans, elle connaît un renouveau quechacun peut constater. Il reste encore beaucoup de travail mais nouspartions de loin après plusieurs décennies de sommeil. Le 4 novembreouvrira l’Inguimbertine à l’hôtel-Dieu : notre bibliothèque-musée qui offrira à tous les carpentrassien(ne)s et à nos visiteurs un lieu de culture à la fois accessible et de très grande qualité.

Nous pouvons être fiers de conserver notre identité de ville qui a su garder une vie collective, loin de certains villages qui se sont peu à peu transformés en villes dortoir parsemées de zones résidentielles identiques. 

Soyons fiers de Carpentras, soyons fiers de ce que nous accomplissons collectivement pour toujours vivre mieux ! Nous vous souhaitons une très bonne rentrée scolaire.

La majorité municipale

Juillet-Août 2017

L’été est festif à Carpentras !

Depuis maintenant plusieurs années, nous avons complètement rénové l’offre estivale en matière de culture et de sport pour les habitants et les touristes. Cette année, plusieurs nouveautés sont à découvrir pendant les Trans’Art avec une nouvelle décoration de la ville et notamment une nouvelle formule des « Bodégas » les 6, 7, 8 et 9 juillet. De grands noms viendront, cet été encore, se produire à Carpentras avec un retour des concerts dans la cour sud de l’hôtel-Dieu.

Vous avez pu découvrir le programme complet des Trans’Art 2017 dans votre boite aux lettres depuis le début du mois de mai. Vous pouvez également le consulter sur carpentras.fr ou récupérer le guide dans les commerces et les lieux publics. Vous êtes les premiers ambassadeurs de notre ville, c’est à tou(te)s les carpentrassien(ne)s de se mobiliser pour que notre été soit le plus beau possible. Le rayonnement de notre ville dépend de chacun d’entre nous.

Les travaux d’embellissement urbain sont mis en attente pour ne pas gêner la saison touristique et les commerces.

Pendant ce temps, le chantier du transfert de l’Inguimbertine à l’hôtel-Dieu continue à bon rythme pour pouvoir ouvrir cette nouvelle bibliothèque-multimédia à l'automne comme nous nous y sommes engagés.

Cet équipement, au delà de son utilité culturelle, sociale et économique, fera la fierté de Carpentras. Il sera le symbole de l’alliance entre l’histoire de notre ville et de son nouvel essor.

Toutes ces actions sont possibles grâce à l’intervention de nombreux bénévoles mais également par le travail des agents municipaux. Qu’ils soient ici remerciés pour leur implication et leur motivation à vous offrir le plus bel été possible.

Nous vous souhaitons de belles journées et de belles soirées sous le soleil ou les étoiles de Carpentras, à profiter de nos rues, places et fontaines !

Mai-Juin 2017

Notre ville change et se développe, des quartiers sont rénovés et d’autres se créent pour permettre à nos enfants de trouver un logement et de fonder leur famille.

Le devoir d’une équipe municipale est d’accompagner ces changements pour permettre à tous de vivre dans une ville la plus agréable possible. C’est pour cela que nous avons engagé depuis 2008 des grands travaux pour rénover notre centre-ville mais également des chantiers importants pour mettre à niveau Carpentras. Nous sommes tous aujourd’hui utilisateurs des rocades, du parking de la coulée verte et pour de plus en plus de monde de notre gare et des trains qui nous relient sans embouteillages à Avignon TGV. Dans quelques mois, notre nouvelle bibliothèque ouvrira ses portes pour offrir des services culturels de qualité.

Certains pensent que notre ville ne devait pas évoluer, qu’elle devait rester avec ses embouteillages, son isolement, son manque de services. Nous pensons tout le contraire. Si nous voulons être attractif et ne pas devenir une ville dortoir nous devons continuer à embellir notre ville. Nous devons aussi la promouvoir et c’est pourquoi nous avons lancé le 21 mars dernier la marque économique territoriale « La Provence Créative ». Cette marque a pour ambition de fédérer les entreprises pour accroître le développement économique et donc l’emploi sur notre territoire. Vivre bien c’est avoir un bon cadre de vie mais c’est avant tout avoir un emploi et un logement.

Voilà notre objectif, voilà ce qui guide nos actions à votre service.

Mars-Avril 2017

Il est impossible d’empêcher que quelqu’un "tourne mal", et cela, dans n’importe quelle ville ! Samedi 11 février, au soir, s’est déroulé à la Maison de la Presse, rue de la République, un vol à main armé.

Grâce à l’étroite collaboration des services de Police Municipale et Nationale, le suspect a été arrêté 4 heures après les faits et présenté à un juge le lundi suivant, soit 3 jours après les faits.

Nous avons prouvé qu’à Carpentras, la réponse de la force publique est rapide et ef cace. Que cela soit dit et diffusé en avertissement à tous ceux qui pensent pouvoir agir à leur guise.

Le travail des agents de la Police Municipale et de la Nationale, ajouté à l’utilisation des caméras, a permis de trouver le logement du suspect qui, avec l’intervention de la BAC d’Avignon, a pu être arrêté très rapidement avec son butin sur lui.

Tous nos remerciements vont aux policiers qui sont intervenus, au commissaire de Police, au directeur de la Police Municipale et au directeur adjoint de la Police Administrative en poste ce soir-là.

Nous voulons également remercier le commerçant qui a donné l’alerte, ce qui a déclenché toutes ces interventions. La sécurité est l’affaire de tous et les commerçants sont des acteurs à part entière de ce dispositif.

Cette affaire est une preuve concrète que Carpentras est une des villes les plus sûres de France.

La majorité municipale

Janvier-Fevrier 2017

L’année 2017 sera placée sous le signe de la culture pour tous avec la fin du chantier de la première tranche de l’Inguimbertine à l’hôtel-Dieu, notre bibliothèque-musée.

La fin de ces travaux permettra l’ouverture, à l’automne, de notre grande bibliothèque multimédia dans l’aile sud de l’hôtel-Dieu. Plus qu’un espace d’emprunt de livres, ce sera un lieu où venir passer du temps à lire, écouter de la musique ou visionner des vidéos.
Avec des espaces intérieurs et extérieurs de grande qualité, ce lieu sera un élément d’attractivité important pour notre ville.

En attendant l’ouverture, vous pouvez suivre les travaux dans ce magazine ou en vous rendant aux visites de chantier sur inscription au 04 90 60 84 00.

Toujours dans le domaine du rayonnement de notre ville, le 9e festival des Noëls insolites a rempli toutes ses promesses avec un afflux important de visiteurs venus du Comtat Venaissin, du Grand Avignon, des Bouches-du-Rhône ou encore de la Drôme. Ils ont ainsi pu découvrir notre ville et ses commerces.
Au-delà de la magie de Noël, les retombées économiques d’un tel événement sont très importantes pour notre ville, ses commerçants, ses restaurateurs et ses hôteliers.

En ce mois de janvier, nous vous souhaitons une belle année 2017.
Soyez assurés de notre entier dévouement à la prospérité de notre ville. Nous continuerons de tenir nos engagements pour vous servir et faire de Carpentras un lieu toujours plus agréable à vivre.

La Majorité Municipale

Décembre 2016

Les Noëls Insolites, une réussite culturelle et économique ! Le festival des Noëls Insolites est devenu, au fil des ans, un événement majeur pour notre ville et notre département. Lors de sa huitième édition, en 2015, 40 000 festivaliers sont venus à Carpentras.
Avec une fréquentation en augmentation de 30 % entre 2014 et 2015, ce festival de rue, le plus grand du sud de la France en hiver, représente un grand intérêt pour notre commune.
Il offre la possibilité à tous de découvrir les arts de la rue gratuitement, de partager une culture populaire, accessible et de grande qualité. Avec des compagnies en provenance de plusieurs pays européens, les festivaliers ont accès à offre culturelle diversifiée.

Lors de la grande enquête de satisfaction menée en 2015, vous avez été 71,5% à vous déclarer satisfaits du festival. Cela nous fixe l’objectif de faire encore mieux pour cette nouvelle année.
Pour l’économie locale c’est également un élément important puisque
les retombées économiques directes ont été, en 2015 d’environ 620 000 euros pour un investissement initial de 200 000 euros.

C’est enfin un élément d’attractivité pour notre ville car seulement 63% du public sont carpentrassiens, ce qui signifie que plus de 15 000 personnes sont venues chez nous, partager un moment et diffuser ainsi une image positive de Carpentras.

Nous ne reviendrons pas sur la volonté du Front National de supprimer ce festival lors des élections municipales de 2014, mais vous voyez ici une preuve concrète de l’action que nous menons au service de Carpentras et de ses habitants.

La Majorité Municipale

Novembre 2016

En tant que municipalité nous nous devons de prendre toutes les mesures nécessaires à la sécurité lors de nos évènements mais également dans nos écoles.
Concernant les écoles, nous avons réalisé un diagnostic et des interventions qui font que toutes nos écoles maternelles et primaires sont aujourd’hui isolées par des grilles fermées. Nous sommes en train de les équiper d’un système d’alarme spécifique pour accroître encore leur protection. Nous réaliserons les mêmes interventions dans les crèches et au conservatoire de musique.
Sur les évènements organisés dans notre ville, vous avez pu constater que dès l’édition 2015 des Noëls Insolites, nous avions renforcé le barriérage et les patrouilles dans les rues. Avec les attentats survenus en 2016, nous avons encore plus renforcé la sécurité cet été avec la fouille des sacs et la palpation des spectateurs.
En raison de toutes les contraintes de sécurité, la Foire Saint-Siffrein va connaître quelques modifications lors de cette édition 2016 et cela devrait se reproduire dans les prochaines années.
La foire exposition des 25, 26 et 27 novembre sera ainsi sécurisée avec fouilles et palpation comme les concerts de cet été. Prévoyez donc de ne pas venir avec de grands sacs ou des objets considérés comme dangereux. Pour le 27 novembre, l’avenue du Mont Ventoux, le boulevard Alfred Rogier et le boulevard du Nord seront ouverts à la circulation et les stands présents auparavant sur ces axes seront installés sur le parking des platanes en plus de l’avenue Jean Jaurès. L’attribution d’emplacement au tirage au sort pour les forains sera supprimée afin que la police puisse vérifier toutes les identités et le contenu des véhicules.
Les mesures prises peuvent parfois vous sembler disproportionnées ou inutiles mais elles sont nécessaires pour que tout se déroule sereinement, comme toujours.

La Majorité Municipale

Octobre 2016

La rentrée scolaire s’est bien déroulée dans les 22 écoles de la ville. Ce sont 1182 enfants en maternelle et 2010 enfants en primaire qui ont ainsi retrouvé le chemin de l’école.
Une mairie est en charge des écoles publiques et en tant qu’élus, nous sommes particulièrement attentifs à ce que nos enfants puissent travailler dans les meilleures conditions. C’est pour cela que, chaque été, nous réalisons de nombreux travaux dans les écoles. Cette année, nous y avons investit 416 000 euros.
En plus de ces travaux d’entretien, nous poursuivons le plan «écoles numériques » que nous avons lancé en 2010 et qui s’achèvera en 2020. Ce plan prévoit que toutes les écoles soient reliées à la fibre optique et équipées de salle informatique pour les écoles primaires.
Nous avançons à bon rythme puisque 13 écoles sont déjà connectées à la fibre pour cette rentrée, les 7 écoles restantes étant pour le moment connectées via l’ADSL. Grâce à ce nouveau réseau, nous avons commencé un programme qui permettra à toutes les classes d’être équipées de Vidéo-Projecteurs Interactifs (VPI).
Chaque classe est ainsi équipée avec un ordinateur connecté à Internet. Nous avons déjà installé 35 écrans en 2016 pour un montant de 131 257€. Toutes les classes de la villes seront équipées pour la rentrée 2018. Carpentras est en avance sur les autres villes du département. Nous entendons bien conforter cette avance.
Dans le domaine des études supérieure, l’école formant aux métiers du jeu vidéo a ouverte le 19 septembre. C’est encore un engagement pris en 2014 qui est tenu, même si de nombreuses personnes n’y croyait pas. Dans le contexte actuel nous avons également mené des travaux de sécurisation des écoles afin de pouvoir les rendre hermétiques en cas de confinement. Des exercices de sécurité seront également menés avant les vacances de la Toussaint. Pour les parents, vous avez vu que désormais il n'est plus possible d'entrer dans l'école pour déposer votre ou vos enfants.

La Majorité Municipale

Septembre 2016

Depuis deux ans maintenant nous assistons à un manège bien rodé de la part des élus Front National. A chaque conseil municipal, dans la presse et sur les réseaux sociaux ils passent leur temps à dénigrer notre ville et à expliquer combien toutes les décisions que nous prenons sont mauvaises pour Carpentras.
Suivant cette logique, ils votent contre le budget municipal. Ce vote est donc un choix qui exprime leurs désaccords avec les projets mis en place et les chantiers que nous engageons. Ils poussent même l’opposition à voter contre certaines demandes de subventions au prétexte que nous les demandons à un gouvernement de gauche.
Si nous suivions leur logique nous n’aurions jamais demandé des subventions pour rénover le centre ville au gouvernement de François Fillon et nous n’aurions donc jamais été sélectionnés parmi les 14 villes aidées avec le Plan National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés. La logique du FN nous aurait donc poussé à refuser un programme de 30 millions d’euros pour Carpentras financé par toutes les collectivités et l’Etat …
Cette logique a tout de même une limite : celle de la photo !
En effet, lors des inaugurations, des conférences de presse, les élus du Front National viennent se placer systématiquement sur la photo. L’attraction des journalistes leur fait oublier leurs oppositions à nos projets pour bénéficier d’un instant de gloire dans le journal. Ils prouvent ainsi leur grande capacité à faire comme le coucou.
Lors de l’inauguration des places de la mairie, cette attirance pour les photos est allée jusqu’à pousser le Président du Conseil Départemental et Max Raspail, conseiller départemental. Si Marie-Véronique Thomas de Maleville a nié avoir poussé le Président, elle a tout de même avoué sur Facebook « Hervé de Lépinau et moi-même ne poussions pas Monsieur Chabert, président du CD84 mais Max Raspail ».
Etre élu, de la majorité ou de l’opposition, ce n’est pas se montrer dans le journal, c’est travailler pour les citoyens.

La Majorité Municipale

Eté 2016

Depuis le mois de janvier notre ville connaît plusieurs chantiers d’importance. Ces travaux, annoncés lors de la campagne des élections municipales en mars 2014, vont permettre d’améliorer grandement notre cadre de vie, de rendre plus attractive notre ville et de résoudre plusieurs problèmes techniques comme l’absence de réseau pluvial sur la place autour de la mairie.

Une ville qui n’évolue pas, qui n’avance pas est vouée au déclin. Il n’est jamais agréable d’être bloqué par un chantier ou gêné par le bruit d’un marteau piqueur mais nous ne respecterions pas nos engagements et notre projet de rénovation de la ville si dans un consensus mou nous empêchions les travaux pour ne pas gêner.

L’avenue de la gare, l’Inguimbertine à l'hôtel-Dieu, la place de la juiverie, la rue porte de Monteux, la piste du complexe sportif Pierre de Coubertin, le parking de l’Observance, la démolition de l’ilot des Versins, la mise en sécurité du noeud routier sous l’aqueduc, … voici autant de travaux qui étaient, sont ou seront engagés cette année.

Au delà des travaux, notre ville va vivre un été coloré, festif et animé pour les carpentrassien-ne-s comme pour les touristes qui nous font le plaisir de venir visiter notre belle cité. Nous avons travaillé autour d’une programmation sportive et culturelle qui ravira, nous l’espérons, le plus grand monde.

Parce que vous êtes les premiers ambassadeurs de Carpentras, nous avons confiance en vous pour présenter notre ville sous son plus beau jour à tous les visiteurs. Cette responsabilité collective nous devons l’exercer car c’est ensemble que Carpentras avance !

La Majorité Municipale

Mai 2016

Tous les mois, ce magazine est une porte ouverte sur ce qui fait battre le coeur de Carpentras. Pour les élus que nous sommes, avoir la responsabilité de faire vivre notre ville ce n’est pas seulement de lancer des chantiers. L’embellissement urbain est une priorité mais elle ne serait être suffisante pour améliorer notre quotidien et faire grandir Carpentras pour nous préparer à l’avenir.

C’est justement pour préparer l’avenir que nous soutenons l’installation d’une école qui formera aux métiers des jeux vidéos : l’ESA Digital. Cette école est un moyen d’augmenter l’offre pour les jeunes en matière de formation supérieure. Par son implantation dans le centre-ville, à la Maison du citoyen, les étudiants participeront à la vitalité de notre cœur historique.

L’industrie du jeu vidéo est porteuse d’avenir. Avec un chiffre d’affaire annuel en France de 2,377 milliards d’euros en 2015 (en croissance de 24,06% depuis 2013) et 30,7 millions de joueurs toutes plateformes de jeux confondus ce secteur économique est prometteur*. Notre situation géographique, notre cadre de vie et, demain, la présence d’une main d’oeuvre qualifiée dans ce domaine sont des atouts importants pour notre ville. Notre intégration au label « French Tech Culture » aux côtés d’Avignon, de Nîmes et d’Arles renforce encore notre attractivité et les interactions propices au développement économique.

Vous le voyez, il y a bien plusieurs façons d’agir localement, de faire de la politique : soit construire l’avenir en agissant concrètement, soit perdre son temps en paroles et critiques négatives. Plus que jamais nous vous prouvons que nous tenons nos engagements de campagne, que nous agissons positivement pour Carpentras !

La Majorité Municipale
* source : Interactive Software Federation of Europe - isfe.eu

Avril 2016

La majorité est au travail, les engagements pris devant vous lors des élections de mars 2014 sont en train d’être mis en place. Vous pouvez le vérifier par vous-même en vous baladant en ville et dans la plaquette « Faits et chiffres » distribuée ce mois-ci. Exemple concret d’engagement respecté, la création d’un carnaval qui a eu lieu le 2 avril dernier avec l’embrasement de Caramentran sur la place Verdun. Nous avions promis d’animer de nouvelles places et de nouveaux quartiers, c’est une des premières réalisations en ce sens.

Nous sommes conscients que les travaux engagés depuis janvier sont parfois pénibles et compliquent la vie de certains de nos concitoyens. Ils sont cependant nécessaires à l’amélioration de notre ville et de notre cadre de vie. Qui n’a pas déjà râlé contre l’état de nos routes, l’absence de pistes cyclables ou encore la largeur d’un trottoir ?

Ce mécontentement se solutionne par des travaux, qui après une période de gène, rendent la vie plus simple.
Les travaux place de la Juiverie et place Maurice Charretier avancent bien. Nous avons d’ailleurs obtenu une subvention exceptionnelle de 60 000 euros du ministère de l’Intérieur pour les réaliser ce qui permet d’alléger d’autant la facture pour les contribuables locaux. Nous tenons à remercier le Ministre de nous avoir aider en ce sens.

Toutes les réalisations prévues dans ce mandat sont financées et réalisables. Nous vous encourageons d’ailleurs, après la lecture du dossier de ce magazine consacré au rapport de la Chambre régionale des comptes, à télécharger le rapport complet. Vous verrez que nos finances sont saines et qu’elles permettront de tenir nos engagements. Voici ce qui nous anime au quotidien : tenir nos engagements pour embellir notre ville !

La Majorité Municipale

Mars 2016

Un accueil « gagnant/gagnant » !

Depuis mercredi 3 février, à la demande de l’Etat, 25 ressortissants étrangers sont accueillis temporairement (entre deux et quatre mois) au Logis des jeunes de Carpentras. En provenance d’Afghanistan, d’Irak, du Pakistan, du Koweït et d’Erythrée ces personnes ont fui les terroristes.

Le Front National, et certains de ses représentants locaux, essayent de vous faire croire que ce sont des extrémistes alors qu’ils en sont les victimes. Parce qu’ils sont normaux et contre les terroristes, ce sont les premières victimes des islamistes.

Paysans, ouvriers, enseignants, cadres, ils vont être hébergés au Logis des jeunes et les frais seront pris en charge par l’Etat. La Ville de Carpentras ne paie rien.

Ils vont occuper 25 places (5 personnes par studio) au Logis des jeunes qui sont vides chaque hiver. Ils ne prennent donc la place de personne. Les recettes pour le Logis lui seront utiles pour couvrir ses charges fixes.

Nous savons que certains politiciens vont, comme à leur habitude, essayer d’instrumentaliser cet accueil. Puisque le ridicule ne tue pas, nous devrons supporter leur haine de la fraternité même quand celleci ne coûte rien aux carpentrassiens.

Avignon, Cavaillon et Apt accueillent déjà des réfugiés sans aucun problème pour la population. Le Front National veut vous faire croire qu’ils prennent la place de français en difficulté, c’est faux. Ces réfugiés fuient les islamistes et risquent leur vie.

La Majorité Municipale

Février 2016

Notre ville connaît en ce début d’année de grands travaux. Plusieurs chantiers ont commencé pour transformer durablement Carpentras. Il ne s’agit pas d’une lubie ou de simples travaux mais bien d’une réponse forte à une situation nationale qui touche toutes les villes moyennes : la désertification des centres villes. L’origine de ce mal est connue : l’essor des grandes métropoles et l’étalement urbain. Un article du Monde confirmait récemment cette analyse.
C’est pour cela qu’après avoir lancé le PNRQAD - un investissement de 30 millions d’euros - nous commençons le volet commercial avec l’aménagement des boutiques rue Porte-de-Monteux qui seront bientôt terminées et transformées en rue des arts et des artisans.
La totalité de la rue sera refaite en continuité de la mise au jour de notre ancien rempart, réalisée en 2013, pour créer ainsi une rue animée, vivante et une voie agréable à parcourir à pied, en vélo ou avec une poussette.
La future place de la juiverie, devant la synagogue, sera un espace entièrement piéton qui mettra à l’honneur l’histoire de notre cité avec le tracé des rues, aujourd’hui disparues, de l’ancien quartier juif. Longtemps appelée la Jérusalem du Comtat, Carpentras a la chance de posséder une histoire glorieuse et majeure pour notre pays. L’expérience de vie partagée entre toutes les communautés pendant plusieurs siècles est le ciment de notre essor touristique.
En début d’été, nous découvrirons une véritable place autour de la Mairie améliorant la qualité de vie des habitants et l’attractivité pour les touristes. Six emplacements dépose-minute seront créés sur la place. Les travaux actuellement en cours dans l’ancien hôpital avancent bien et la future bibliothèque-multimédia devrait ouvrir ses portes, comme prévu, fin 2017. Vous avez été très nombreux à venir découvrir le chantier lors des journées du patrimoine en 2015 et c’est pour cela que nous allons prochainement mettre en place des visites régulières de chantier et un point d’information mensuel dans ce magazine.

La Majorité Municipale

Janvier 2016

Tous les élus de la majorité municipale vous souhaitent une très belle année 2016. En 2015, notre ville a vu arriver le train dans un nouveau quartier qui regroupe maintenant tous les moyens de transport : bus, voitures, vélos, piétons et le train vers Avignon TGV. Notre ville est maintenant pleinement connectée au reste de la région et à la France entière.
Cette réalisation fut un événement phare pour notre ville et elle nous permet d’entrevoir plus sereinement l’avenir. Après l’ouverture des rocades, voici le dernier grand chantier en matière de réseau de la ville terminé. Nous avons déjà commencé la suite avec les travaux de la future bibliothèque multimédia à l’Hôtel-Dieu. Ils se déroulent sans retard et nous pourrons bientôt commencer les visites de chantier après l’incroyable fréquentation lors des dernières journées du patrimoine.
Après le grand succès de la 8ème édition des Noëls Insolites, nous voyons que notre ville attire de plus en plus dans le département et au delà. Plusieurs autres villes nous ont d’ailleurs contacté pour savoir comment copier notre festival !
En 2016, nous continuons la rénovation du centre ville rue Portede- Monteux, place de la Juiverie et sur la face sud de la place Maurice-Charretier (place de la mairie).
Vous nous avez élu pour rendre notre ville plus belle et plus attractive, c’est ce que nous faisons tous les jours de façon concrète et efficace. Nous pouvons tous participer à rendre notre ville plus belle en étant positif et en défendant à l’extérieur son attractivité et son dynamisme. Nous sommes tous les acteurs de cette renaissance.

Nous formulons le voeu, qu’en 2016, le positif l’emporte sur la morosité et qu’ainsi, tous ensemble, nous puissions être fiers de Carpentras !

La Majorité Municipale

Décembre 2015

Face aux nouveaux barbares et face à l’absence de civilisation dans leur comportement, nous devons garder la tête haute et les affronter debout, fiers de nos cultures, fiers de ce que nous sommes et fiers de notre République qui permet à chacun de penser, de croire et d’agir librement.

Notre meilleure arme, c’est la République !
Quelques soient les fascismes qui nous menacent, vert ou brun, leur seul et unique but est de nous forcer à vivre comme ils l’entendent : de nous plonger dans la peur pour restreindre nos libertés.

En cette période de fêtes de fin d’année, nous pensons aux victimes tombées ou blessées par le terrorisme, nous pensons également à leurs familles et à leurs proches. Nous voulons partager leur peine pour que tous les citoyens de notre beau pays les soutiennent à un moment de fête qui n’en sera pas un pour eux.

La République est notre bien commun, elle permet à chacune et à chacun de vivre comme il ou elle l’entend dans le respect des autres. Ne cédons pas à la peur, ne tombons pas dans les travers de la division. Les terroristes attendent cela de nous. Montrons-leur qu’ils ne gagneront pas grâce à notre unité et faisons vivre les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité.

La Majorité Municipale

Novembre 2015

Fin septembre, 88 526 voyageurs avaient déjà empruntés la ligne TER Carpentras > Avignon TGV. Après la barre des 10 000 voyageurs franchie un mois après l’ouverture, nous voyons que cette nouvelle “ligne de vie”est de plus en plus utilisée et nous nous félicitons de voir notre ville et tout notre territoire ainsi connectés par le rail à la vallée du Rhône et aux liaisons nationales et internationales par TGV.

Nous avançons sur de nombreux projets. La future bibliothèque-musée Inguimbertine est en travaux en ce moment même et l’ouverture prévue pour la deuxième partie de l’année 2017. La démolition de l’îlot des Versins en centre ville va bientôt commencer ; les travaux de rénovation des logements de la rue Porte-d’Orange vont bientôt se terminer ; la rue Porte-de-Monteux, dont les commerces sont en rénovation depuis plusieurs mois, sera très prochainement entièrement refaite.

Vous pouvez le constater tous les jours, notre ville avance ! Dans une période budgétaire où l’État baisse nos recettes, nous restons indéfectiblement fidèles à notre engagement de campagne de ne pas augmenter les taux de la fiscalité locale pendant la totalité du mandat. C’est cette stabilité fiscale qui est indispensable tant pour les ménages que pour les entreprises qui doivent pouvoir se projeter vers l’avenir.

Cette décision de ne pas taxer davantage les Carpentrassiens implique des efforts dans notre fonctionnement interne pour mener à bien nos missions existantes de service public et développer notre ville par de nouveaux équipements et services.

Carpentras continue sa marche en avant, son développement pour être une ville dynamique et capitale. Par amour pour Carpentras, nous poursuivons son développement et son essor !

La Majorité Municipale

Octobre 2015

Vous avez été très nombreux à venir découvrir ou redécouvrir l’hôtel- Dieu à l’occasion des journées européennes du patrimoine des 19 et 20 septembre derniers. Les visites de chantiers qui ont été réalisées à cette occasion vont se poursuivre et, vous aurez, comme pour les chantiers de la coulée verte et de la gare, de multiples possibilités pour suivre l’avancement des travaux.

Ce projet de bibliothèque-musée va réclamer beaucoup de travail, tant pour les travaux que pour les étapes de préparation des collections. Afin de ne pas alourdir les dépenses, nous avons du réduire l’ouverture de la bibliothèque actuelle car ce sont les équipes déjà présentes qui vont travailler à l’enregistrement et à la protection des futurs ouvrages.

En 2017, quand la première tranche de travaux sera terminée, Carpentras disposera de la plus grande bibliothèque-multimédia du département. Nous ne serons plus obligés d’aller sur Cavaillon ou sur Avignon pour consulter et emprunter des livres, les albums et les DVD. Nous pourrons être fiers de disposer d’un tel équipement !

Le rayonnement culturel de notre ville est essentiel pour améliorer encore notre image et devenir encore plus attractif sur un plan économique, touristique, patrimonial, urbanistique, environnemental et sociétal.

Tous les élus de la majorité municipale défendent cette vision ouverte et positive de Carpentras, nous pouvons être fiers de notre ville, la défendre et ne jamais la dénigrer. C’est tous ensemble que nous participons à faire Carpentras, une plus belle ville encore et soyons en fiers !

La Majorité Municipale

Septembre 2015

La première pierre de l’Inguimbertine à l’hôtel-Dieu sera officiellement posée à l’occasion des journées du patrimoine les 19 et 20 septembre. Nous sommes particulièrement fiers que ce projet se concrétise enfin ! Après des années de travail, nous voyons enfin le chantier démarrer.

Il a fallu revoir un premier projet qui coûtait plus de 100 millions d’euros et qui ajoutait des extensions inutiles, il a fallu faire le tour de tous les partenaires financiers pour obtenir des subventions importantes afin que les carpentrassiens ne paient pas tout seul cet investissement, il a fallu concevoir un projet adapté à Carpentras et aux touristes qui viendront visiter notre magnifique hôtel-Dieu, il a fallu faire tout cela, et bien plus, pour arriver aujourd’hui à la pose de cette première pierre.

Une bibliothèque-musée, c’est bien plus qu’un projet culturel, c’est un projet pour toute la ville.

Il s’agit de créer un lieu de rencontre pour tous les carpentrassiens, un lieu d’échange et d’enrichissement collectif, un espace de connaissance ouvert à tous.

Les travaux vont durer un an et demi puis, le transfert de l’ancienne à la nouvelle bibliothèque prendra environ six mois. Nous devrions donc nous retrouver pour fêter l’ouverture de l’Inguimbertine à l’hôtel-Dieu lors des journées du patrimoine 2017.
D’ici là, nous avons prévu d’organiser des visites du chantier et des expositions autour du projet pour vous faire découvrir ce qu’il sera possible de faire dans la plus belle et grande bibliothèque du département.

Nous pouvons être fiers de ce que nous ont légué nos aïeux, nous pourrons, demain, être fiers de notre hôtel-Dieu !

La Majorité Municipale

Eté 2015

Les tribunes libres des bulletins municipaux sont des espaces de libre expression. La parole y est totalement libre, dans le respect de la loi. Cette liberté honore notre démocratie mais elle est de plus en plus synonyme de fausses vérités, d’arrangement avec la réalité et parfois de mensonges politiciens.
Nous concevons cet espace comme un moyen de vous informer des décisions que nous prenons au nom des carpentrassien-ne-s, selon le mandat que vous nous avez confié.
L’opposition, et plus particulièrement le Front National, utilise cette liberté comme un moyen de salir notre ville, de raconter n’importe quoi, de déformer la réalité. Cela à l’image d’un article de leur site web, où pendant la campagne des municipales, ils avaient utilisé une photo de délinquants à Montpellier pour dénoncer des actes à Carpentras en faisant croire que cette photo avait été prise dans nos rues.
Dernièrement, l’offensive politicienne de ce parti porte sur des faits divers. À grand renfort de tweets, statuts Facebook et autres moyens électroniques, ils utilisent la rubrique “faits divers” pour faire peur, inquiéter la population et répandre la méfiance dans la population.
Par exemple, au début du mois de mai dernier, il y a eu des agressions en ville. On peut parler longtemps des faits, qui malheureusement se déroulent dans toutes les villes, mais pourquoi ne parle-t-on jamais de l’action efficace de la police nationale et des moyens de la police municipale (caméras, maître chiens, …)
Quand un suspect est arrêté seulement quelques heures après une rixe, ou quand une personne souffrant de troubles psychologiques et suspectée d’être l’auteur d’agressions, est arrêtée en moins d’une semaine et placée en hospitalisation d’office par le Maire, le Front National n’est plus là pour saluer l’action conjointe du commissariat et de la Mairie. En tant que citoyen vous avez droit à une information totale pour ne pas laisser la place aux mauvais esprits qui veulent uniquement utiliser la peur et des propos négatifs pour parler de notre ville.

La Majorité Municipale

Mai 2015

A Carpentras aussi le Front national dérape lourdement et salit une fois de plus notre ville.
Régulièrement, le Front national fait parler de lui et braque les projecteurs sur notre ville pour se servir de Carpentras. Régulièrement aussi, le président « d’honneur » de ce parti tient des propos racistes et antisémites. Ses représentants à Carpentras veulent-ils marcher dans ses pas ?
L’Express du 9 avril 2015 relate une citation extraite de propos tenus par Hervé de Lépinau dans Le Figaro : « Je suis lassé par ces histoires. Je suis né en 1969. Alors, ces histoires de la Deuxième Guerre mondiale... » On ne parle pas d’histoires mais de l’Histoire, de faits historiques établis et incontestables ! Monsieur de Lépinau banalise par ses propos des crimes contre l’humanité.
Sa collègue Marie-Véronique Thomas de Maleville ne fait pas mieux, et quand elle prend la défense de Jean Marie Le Pen qui parle de "détail de l’histoire" à propos de l’extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, elle déclare : « Vous parlez d’une entreprise d’extermination des Juifs… mais pendant la guerre d’Algérie, il y a eu une extermination aussi forte. A peu de chose près. » (FranceTVinfo.fr le 11 avril 2015) Quand on compare des massacres durant une guerre civile et coloniale avec la volonté des nazis d’exterminer tous les êtres humains de confession ou de culture juive présents sur Terre, on banalise un génocide. C’est inacceptable et potentiellement illégal.
« Un peuple qui oublie son passé est condamné à le revivre », disait Winston Churchill. Le Front national et ses représentants locaux prouvent par leurs propos récents leur mépris pour l’histoire de notre pays et les victimes de la barbarie nazie.
Une fois de plus, ils salissent l’image de notre ville. Carpentras n’a pas à servir les intérêts d’un clan d’extrême droite. Ils représentent le passé et ils sont totalement inefficaces à résoudre les problèmes quotidiens actuels. Leur seule action est de stigmatiser notre ville en la dénigrant.

La Majorité Municipale

Avril 2015

Après de très nombreuses années de mobilisation, et de travail, le train revient à Carpentras et circulera pour la première fois depuis 76 ans d’absence, le 25 avril 2015.

Des premières mobilisations populaires, en passant par l’inscription au Contrat de Plan Etat-Région puis par le travail de terrain pour faire sortir de terre une nouvelle gare et une nouvelle ligne, nous voilà au bout de ce chantier.

Enfin, pas tout à fait. En effet, vous savez tous que derrière l’ancienne gare se trouve une zone de 20 000 mètres carrés qui était utilisée pour le fret pour charger, une fois par semaine, un train de sable.

Nous nous sommes toujours opposé au retour du fret en gare de Carpentras, non pas que nous ne défendions pas l’usage du rail pour le transport de marchandises, mais nous pensons que cela ne doit pas se faire en centre-ville. En plus des nuisances pour le voisinage, les camions abiment continuellement les routes de ce quartier et des voies d’accès. Il existe des solutions en dehors de Carpentras pour transférer l’activité du fret mais les opérateurs demandent à la mairie de financer le transfert : on croit rêver !

Nous souhaitons réhabiliter ces deux hectares pour créer un nouveau quartier avec plus de parkings pour la gare, un parc public, des logements, des bureaux et des commerces. Il faut en finir avec cette friche industrielle. Nous mettrons tous en oeuvre pour empêcher le retour de ces trains et de ces camions. L’activité de SIBELCO (l’entreprise qui exploite le sable) ne génère aucun emploi à Carpentras et n’apporte aucune richesse à la ville. Nous n’avons pas à subir cette activité et à payer les dommages qu’elle occasionne.

La Majorité Municipale

Mars 2015

Les dotations de l’Etat aux collectivités locales vont fortement baisser pour la deuxième année consécutive.
Cela nous impacte directement à la mairie, avec un manque à gagner de 715 363 euros en 2015, qui s’ajoute aux 292 383 euros en 2014. Cela est également vrai pour la CoVe.
Malgré cette baisse des budgets publics, il n’est pas question d’en faire peser les conséquences sur les Carpentrassiennes et les Carpentrassiens.

Comme nous nous y sommes engagés lors de la campagne, nous n’augmenterons pas les taux de la taxe d’habitation, de la taxe foncière sur le bâti et de la taxe foncière sur le non-bâti. Nous allons donc engager de gros efforts d’économie sur notre fonctionnement pour préserver un budget d’investissement qui est un soutien important à l’économie locale, notamment pour le secteur du BTP.

La stabilité de la fiscalité est une exigence que nous nous imposons pour garantir également aux entreprises un environnement stable, leur permettant de planifier des investissements utiles pour l’emploi. Ne pas augmenter les taux d’imposition, c’est également respecter les carpentrassiens en n’aggravant pas les pertes de pouvoir d’achat.

C’est une décision qu’il est difficile de tenir. Elle nous impose des choix, parfois cornéliens, et qui ne font pas plaisir à tout le monde.

Nous nous engageons à le faire, c’est une question de principe.

La parole donnée doit être tenue car souvent des élus ont transgressé cette règle essentielle de la république et c’est cela qui affaiblit notre démocratie.

La Majorité Municipale

Février 2015

Nous sommes endeuillés. La république toute entière est endeuillée par les attentats perpétrés contre l’équipe de Charlie Hebdo ainsi qu’à Montrouge et Vincennes. Ils s’appelaient, Frédéric, Franck, Cabu, Elsa, Charb, Honoré, Clarissa, Bernard, Ahmed, Michel, Mustapha, Tignous, Wolinski, Yoav, Philippe, Yohan et François-Michel, tous citoyens français, symbole de notre démocratie.
En tant que citoyen, nous sommes les garants de notre république et de l’unité de notre nation, de ses valeurs républicaines empreintes de liberté, d’égalité et de fraternité.
Face à la barbarie, l’union de tous les citoyens contre cette folie est indispensable. Nous devons faire bloc, un bloc républicain !

Malgré cette grave actualité pour notre pays, nous devons rester confiant en l’avenir, confiant dans le peuple français et dans sa capacité d’union, confiant à notre niveau, celui de Carpentras et du Comtat Venaissin. Les comtadines et les comtadins sont fiers et solides, nous saurons faire bloc et nous rejetterons tout ce qui porte la discorde et la division.

2015 doit être l’année de la reconquête de cette union qui peut parfois nous faire défaut. Nous ne pouvons plus nous payer le luxe de la dissension et nous savons, que, vous comme nous, en avez plus qu’assez de voir ceux qui s’immiscent dans les difficultés actuelles pour créer de la polémique, du doute, du pessimisme et des inquiétudes à des fins personnelles sans même avoir l’humilité de s’effacer devant des causes communes hautement humaines.

Cette unité ne veut pas dire être d’accord sur tout. C’est cela la démocratie ! Mais au delà des débats, nous devons tous partager la république comme bien commun : ciment de notre nation. C’est cela la grandeur de la France !

La Majorité Municipale

Janvier 2015

En ce mois de janvier 2015, nous vous présentons nos meilleurs voeux pour cette nouvelle année. Depuis mars dernier, nous avons commencé ce nouveau mandat avec la double exigence d'être ambitieux pour notre ville et rigoureux dans sa gestion.
C'est pour cela que nous tenons à vous réaffirmer que les taux d'imposition des trois taxes locales (habitation, foncier bâti et foncier non-bâti) resteront inchangés pour la totalité de ce mandat, soit jusqu'en 2020.
Nous souhaitons que notre ville rayonne, soit fière de ce qu'elle est, et puisse, ainsi, connaître un nouvel essor. Le retour des trains express régionaux au mois d'avril sera un très grand événement pour notre ville mais également pour tout le Comtat Venaissin.
Notre volonté d'agir pour le bien commun n'est malheureusement pas partagée par l'opposition. Lors du festival des Noëls Insolites, qui attire plus de 30 000 personnes chaque année à Carpentras, certains membres de l'opposition ont cru intelligent de dénigrer notre ville sur les réseaux sociaux et dans la rue. Si on peut débattre en conseil municipal sur l'opportunité de telle ou telle dépense ou organisation, il est irresponsable, voire dangereux pour le développement économique de Carpentras, d'organiser un dénigrement politicien massif visant à faire échouer un festival qui apporte de la vie dans nos rues mais également des clients à nos commerces.
Être élu, c'est d'abord être responsable. Être élu à Carpentras, c'est d'abord être fier de sa ville !
Nous souhaitons donc, que, collectivement, nous puissions faire avancer notre ville, changer ce qui ne va pas, améliorer ce qui doit l'être, et inventer ce qui assurera un futur prospère.
Tous les élus de la majorité municipale vous souhaitent pour vous, votre famille et vos proches une très belle et heureuse année 2015.

La Majorité Municipale

Décembre 2014

Les tribunes libres sont très encadrées par la loi. L’opposition a le droit de raconter n’importe quoi car la liberté d’expression le lui permet. Comme vous avez pu le constater, depuis mars, les deux groupes d’opposition enchaînent les contres vérités et les propos politiciens.

Être élu, ce n’est pas faire peur à la population en inventant des problèmes. Notre ville est dans une dynamique de redressement depuis maintenant six ans. De nombreux projets sont déjà réalisés, en cours d’achèvement ou prévus pour les années qui viennent (la Coulée verte, la réhabilitation du centre-ville, la nouvelle gare, les rocades, l’Inguimbertine à l’Hôtel-Dieu, …)

Certains sont d’éternels pessimistes, ou sont de très mauvaise foi, et préfèrent toujours voir le verre à moitié vide. Au sein de la majorité, nous préférons tout faire pour améliorer encore la vie des Carpentrassiennes et des Carpentrassiens.

Notre volonté est intacte pour faire avancer notre ville dans la bonne direction, nous devons tous être optimistes et volontaires. Carpentras se réveille, le retour du train dans cinq mois lui donnera encore un nouveau souffle. Nous pouvons être fiers de notre ville ! C’est ainsi que nous changeons les choses et que nous allons de l’avant.

En ce mois de décembre, où le festival des Noëls insolites va faire venir à nous des milliers de visiteurs, nous vous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année, qu’elles soient source de bonheur, de joie et de partage avec votre famille et vos amis.

La Majorité Municipale

Novembre 2014

Novembre 2014

Le chantier de la future Ecole Supérieure d’Arts Contemporains de Carpentras (ESACC) avance à bon rythme. Cette école, dont l’ouverture est prévue pour la rentrée 2015, est un de nos engagements de campagne. Cet engagement s’inscrit aujourd’hui dans une démarche plus grande : le label « French Tech ».

Lancé il y a deux ans par Fleur Pellerin, alors Secrétaire d’Etat à l’économie numérique, il a pour but de faire de la France un pays champion des nouvelles technologies. Très concrètement, les territoires qui seront labellisés permettront à leurs entreprises d’accéder à un fond de 200 millions d’euros auprès de la Banque Publique d’Investissement et d’une aide de 15 millions d’euros pour aider leurs exportations.

Afin de mettre toutes les chances de notre côté, nous nous sommes alliés à Arles et Avignon pour déposer ensemble une candidature nommée la « French Culture Tech ».

Notre ambition est tout d’abord de permettre aux entreprises de Carpentras et du Comtat de bénéficier d’aides au développement et à l’export, et ensuite, de créer les conditions favorables à l’implantation de nouvelles entreprises. L’ouverture prochaine de l’école supérieure spécialisée dans les jeux vidéos et l’image animée est donc une chance pour notre ville qui sera, nous l’espérons, labellisée French Tech.

Ces projets de développement économique sont des exemples concrets de ce que des élus peuvent faire, loin des querelles politiciennes qui ne servent qu’à détourner l’attention des vrais problématiques : la création d’emplois pour notre ville !

La Majorité Municipale

Octobre 2014

À Carpentras, la réforme des rythmes scolaires est entrée en vigueur à la rentrée 2014. Nous avions souhaité prendre un an de plus pour bien préparer cette mise en place et nous avons ainsi pu bénéficier de la disposition « Hamon » pour regrouper les activités sur une demi-journée.

Cela permet à nos enfants de pouvoir réaliser des activités sur une plage horaire plus cohérente que 45 minutes en fin de journée. C’est également une possibilité de développer une offre plus intéressante pour les jeunes Carpentrassien(ne)s.

Malgré l’impact budgétaire important pour notre commune nous n’avons pas voulu appliquer cette réforme au rabais. Il n’était pas question de mettre en place une simple garderie. Aujourd’hui, ce sont 49 ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles), 29 contractuels et 26 vacataires qui interviennent dans toutes les écoles publiques. L’étude est assurée par 40 enseignants et non par des agents d’animation. Cette recherche de qualité dans l’accompagnement scolaire de nos enfants est une de nos exigences.

Du côté des activités, nous en proposons 25 différentes, que les enfants ont pu essayer pendant le mois de septembre, qui sont encadrées par 27 intervenants professionnels extérieurs.

Nous faisons tout, et les agents municipaux également, pour assurer le meilleur service possible. Avec 2096 inscriptions à ce jour sur 2546 enfants présents dans les écoles publiques (soit plus de 82% !), nous avons dépassé nos prévisions. Cela montre votre intérêt pour les activités mises en place. Nous pouvons toutes et tous êtres fiers des écoles de Carpentras !

La Majorité Municipale

Septembre 2014

Cette rentrée est marquée par la mise en place des nouveaux rythmes scolaires dans les écoles publiques de Carpentras.

Comme vous le savez, cette réforme est controversée, et, à notre niveau, nous déplorons le manque d’accompagnement financier de l’Etat. En effet, si le budget communal reçoit une dotation les deux premières années, il n’est rien prévu pour les années suivantes. L’Etat laisse donc aux communes le coût d’une réforme qu’il a décidée.

Malgré l’effort financier que cette nouvelle organisation représente, nous n’augmenterons pas les taux d’imposition, comme nous nous y étions engagés lors de la campagne électorale. Cela ne nous empêchera pas de mettre en place des activités de qualité mais nous serons obligés de faire des économies sur d’autres services.

Nous refusons, comme l’ont fait d’autres communes, d’ouvrir une simple garderie car nous pensons que les activités périscolaires font pleinement partie des apprentissages nécessaires à nos enfants, en complémentarité avec l’école.

Ce nouvel effort financier ne remettra pas en cause les investissements que nous réalisons dans les écoles, comme les rénovations ou la création de salles informatiques raccordées à la fibre optique pour chacun de nos groupes scolaires.

La Majorité Municipale

Eté 2014

Les élus du Front National semblent faire mine de ne pas comprendre un budget municipal et ne doivent pas lire souvent la presse. Lors du vote du budget 2014, ils s’empressent de dénoncer par exemple une augmentation des charges de personnel, n’ont-ils pas remarqué que les agents du nettoiement auparavant employés par la CoVe étaient désormais intégrés aux services municipaux ? Cette “augmentation” correspond à la prestation que la mairie de Carpentras payait autrefois à l’intercommunalité. Il y a donc une diminution du poste de dépense générale qui équilibre les coûts. Cette reprise en régie directe ne coûte pas plus cher aux Carpentrassiens pour plus d'efficacité.

Même chose pour l’augmentation supposée des frais de déplacement du maire. Il s’agit en fait du budget alloué aux déplacements des agents lors des formations.

Les élus de l’opposition estiment que la mairie ne devrait pas investir dans le développement économique, car il s’agit d’une compétence de la CoVe. L’appellation “Mission économique” regroupe les dépenses telles que la subvention à l’office de tourisme, ou encore la part communale du financement de la rocade. Les élus Front National sont-ils opposés à ces dépenses ?

Être élu municipal est un honneur et une responsabilité qu'il faut assumer avec sérieux et engagement. La politique politicienne n'a pas sa place à Carpentras.

La Majorité Municipale

Mai 2014

La nouvelle opposition, comme l’ancienne, manque toujours de précision en matière de chiffres du budget de la ville. Le 15 avril dernier, le conseil municipal a débattu sur le budget 2014. Avec la baisse des dotations de l’Etat, l’équilibre budgétaire sera certes difficile, mais avec une gestion rigoureuse, nous pourrons continuer à investir. Un investissement nécessaire pour améliorer le cadre de vie et créer des emplois locaux, priorités de nos concitoyens.

L’endettement par habitant restera stable et nous serons toujours dans la moyenne des villes de notre taille. Et comme nous l’avons fait pour la Coulée Verte, nous demandons et obtenons un maximum de subventions extérieures afin ne de pas augmenter les taux des impôts locaux comme nous nous y sommes engagés. Nous avons d'ailleurs voter la stabilité des trois taxes locales.

Les grands projets de notre ville doivent et vont continuer. Certains sont déjà visibles comme la construction du Pôle d’échange multimodal de la nouvelle gare, dont les travaux de rénovation des routes adjacentes sont sur le point de démarrer.

Avec l’élection de Francis Adolphe à la présidence de la Cove, un nouveau souffle arrive sur l’intercommunalité. Nous avons la volonté de faire évoluer le Comtat de façon non partisane en faveur du bien commun et de projets profitables à tous, pour le développement économique et l’emploi.

La Majorité Municipale

Avril 2014

Dimanche 30 mars, vous avez fait le choix de Carpentras. Vous avez fait le choix de continuer les chantiers engagés depuis 2008, dans la continuité des actions visant à faire renaître notre ville. Avec 5 894 voix au second tour qui se sont portées sur notre liste, vous avez été 1 475 Carpentrassien(ne)s de plus à nous faire confiance par rapport au second tour des élections de 2008. Nous vous adressons tous nos remerciements. Nous avons respecté une campagne propre, loyale et républicaine. Nous ne sommes jamais tombés, comme d’autres, dans les coups bas, les attaques personnelles, les affichages illicites, les mensonges, les calomnies, les accusations imaginaires dont vous avez été, hélas, les témoins.
Par vos suffrages, vous avez choisi la seule équipe qui n’a fait campagne que sur ses projets. Ce choix et la participation élevée démontrent l’attachement des Carpentrassien(ne)s au respect de la République. Nous pouvons tous en être fiers. Dès le 31 mars, nous nous sommes mis au travail pour tenir parole et commencer à appliquer notre programme. La nouvelle opposition semble, dans la lignée de la campagne électorale, continuer sur la voie de la division des Carpentrassien(ne)s et des attaques de caniveau.
Ces élus auront six ans pour changer d’attitude et devenir des opposants constructifs. La démocratie a besoin d’une majorité, mais aussi d’une opposition sérieuse. Nous espérons que c’est ce qu’il adviendra, car les premières prises de parole n’en prennent pas le chemin.
Une nouvelle fois, nous vous remercions pour votre confiance, nous sommes pleinement conscients du travail qui nous attend et fiers de pouvoir le conduire en votre nom, au nom de tou(te)s les Carpentrassien(ne)s !

Francis ADOLPHE