Les lauréats du Budget Participatif dans le cadre du Big Bang

Vie citoyenne - Information générale

Nous avons voulu lever le voile sur les porteurs des projets du budget participatif et vous faire bénéficier de leur retour d'expérience. À cette fin, nous leur avons posé 5 questions. D'où leur est venue l'idée ? Comment s'est déroulé leur campagne de vote ? Quelle suite imaginent-ils pour leur projet? Que retiennent-ils de cette expérience de démocratie participative ? Et enfin, quels autres projets les ont séduits ?

GÉRARD BOULLENC - LA LÈGUE UN ÉLAN VERS L'EXTÉRIEUR

J'y suis résident. L'ouvrir au public signifie permettre à ceux qui restent dans leur coin de s'ouvrir au monde : ça permet de sortir du quotidien. • Avec les résidents, le personnel, les voisins et les partenaires de l'EPHAD, nous avons privilégié le bouche-à-oreille, ça a marché ! • Nous avons lancé l'idée, la maîtrise d'œuvre revient maintenant à la Mairie. Je serai associé tout au long du projet. C'était enrichissant : aller à la rencontre de l'autre, se faire connaître et défendre son idée. • J'aime vraiment l'idée du transport d'enfants en vélo-cargo.

MATHIEU PLAIS - ÉQUIPEMENTS SPORTIFS URBAINS

Jeune, j'aimais ces lieux conviviaux que sont les terrains de sport. • Ce projet a rencontré son public, sans faire campagne. Ce n'est pas dans mon ADN. • Je me réjouis des améliorations qu'il va connaître grâce aux propositions de la Ville, peut-être un City-Stade adossé à une aire connectée. • Ça m'a rappelé l'expérience agréable des conseils de quartiers ; une façon de répondre aux attentes des administrés. • Tous les projets de végétalisation du centre-ville m'ont séduit.

DENIS SAVANNE - UNE TRAME VERTE POUR LE CŒUR DE CARPENTRAS

C'est le fruit d'échanges avec des usagers du centre-ville pour améliorer, par la végétalisation participative, la qualité de vie de notre cité. • Chacun à sa manière en porte-à-porte en a parlé autour de soi, sans outil numérique. • J'aimerais, avec la Mairie, partir de l'expertise d'usage des habitants, et définir la palette des végétaux. • Ce dispositif est un outil formidable pour remettre les citoyens dans la vie de la cité ; leur donner un droit de regard, qu'ils s'engagent. • J'ai voté pour la restauration des fontaines, c'est complémentaire.

THIBAUT BRAVAIS - SKATEPARK

Je trouvais dommage qu'il n'y en ait pas un digne de ce nom pour partager cette passion avec mon fils. • J'ai récolté des votes grâce à mon réseau de sports de glisse et aux réseaux sociaux. • Je vais maintenant réfléchir avec la Ville pour apporter conseil et contacts, et affiner le calibrage. • J'ai été agréablement surpris, c'est mon premier engagement. • J'ai aussi voté pour le S'cool bus.

MICHÈLE LIBERTI ET MÉLISSA TOUS - AMÉNAGEMENT DE BANCS ET DE TABLES À PROXIMITÉ DE LA VIA VENAISSIA

On aime y marcher en bonne compagnie mais il n'y a pas d'endroit pour s'asseoir, se poser 5 minutes ou prendre le goûter. Avec Mélissa, nous en avons parlé aux personnes que l'on connaît, que l'on croise régulièrement. C'est comme ça qu'on a fait campagne. • On voudrait s'exprimer sur le choix des emplacements, dire où la vue est la plus belle. • Nous aimons participer ainsi à l'évolution de cette ville. • J'ai adoré le projet de réhabilitation du jardin Notre-Dame de Santé, un bel endroit à valoriser.

MIRCO MACAGNAN - JEU DE SOCIÉTÉ SUR CARPENTRAS

Promeneur curieux, passionné de jeux de société, je me demandais quelles personnes, quels lieux, quels évènements les noms de nos rues évoquaient. Un jeu permettrait d'en apprendre davantage sur notre ville. Le label coup de cœur de la convention citoyenne a bien aidé à le faire connaître.J'ai utilisé les mails, les réseaux sociaux et je suis allé à la rencontre d'institutions susceptibles d'être intéressées. • J'ai hâte qu'il ait un nom et de voir le prototype. Je découvre avec joie ce processus de réalisation avec ma ville. • J'aime pique-niquer le long de la Via Venaissia, j'ai donc voté pour ce projet.

AIELLO STÉPHANIE - UN CHEMIN VERT L'ÉCOLE

Sabine Gauthier, Souad Belkhadir et moi prenons le même chemin pour mener nos enfants à l'école. Nous avons eu envie de le fleurir... que ce soit plus agréable. • Nous l'avons expliqué très localement, à l'école, aux parents... • Nous attendons la mise en œuvre, d'autres idées ont germées : construire un composteur, une boîte à livre, en faire un lieu de vie, de médiation...L'exercice n'est pas si facile, il a fallu apprendre à expliquer, aller à la rencontre des autres, réfléchir, budgéter ; c'est passionnant ! • J'ai donné mon suffrage à la bricothèque et au projet de l'espace partagé aux Amandiers.

SOMMAIRE

Portrait d'un comédien né... à Carpentras : Emmanuel Besnault
 
Des élèves des Amandiers A aux commandes d'une reproduction d'un avion
 
Édito
 
Bienvenue Nina
 
Bienvenue So'Clean
 
Bienvenue Osez! Café-Galerie
 
L'entreprise montréalaise Stimulation Déjà Vu s'installe à Carpentras
 
Concours pour remporter les 3 tote bags collector de Carpentras Commerces
 
Les lauréats du Budget Participatif dans le cadre du Big Bang
 
Un tribunal de Carpentras historique et moderne à la fois
 
GraphiMIX dans les rues de Carpentras
 
Quand Haute Couture et traditions régionales se rencontrent